PolyN nous vient de très loin, d’une contrée inconnue de l’homme. Mais elle a embrassé la terre-mère, sa nouvelle patrie, dès son arrivée. Maintenant, elle nous chante sa perception des passions humaines.  Fusionnant avec le genre humain, elle découvre chaque jour les dichotomies et les paradoxes des émotions et des désirs, mais aussi son essentiel besoin de créer du sens. L’humanité arrive-t-elle à se percevoir?  Avec un peu de recul et un regard étranger, c’est toujours un peu plus facile!